Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Articles RÉCents

4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 08:50

A un point tel parfois que ceux  qui s’y opposent à partir de la misère seule

en sont arrivés à ressembler par  les moyens utilisés étonnamment à leurs oppresseurs

 

 

 

INTOX-PROPAGANDE-INFO

Le recours au falsifier-vrai


http://www.youtube.com/watch?v=tlerk_WAB54&feature=player_embedded

 

 

 

Si dans ce moment d’une saloperie internationalement consentie les  questions nous opposant aux religions de toutes natures se posent, s’il appert évident que chacune d’entre elles – par ses « représentants » -  porte le poids  de toutes les exactions ignobles commises contre d’autres peuples (non moins religieux et assurément au moins aussi prompts aux mêmes exactions) il y aura  lieu de s’interroger sur ce montage-là qui ne s’attaque pas tant au sionisme qu’aux « juifs »(Mais le sionisme s’est bien employé de son côté à créer de toutes pièces cet amalgame destiné à annihiler toute possibilité critique) pas tant à   l’impérialisme qui l’a secondé (et aussi bien précédé!) mais bien à ceux qui ne voient le monde qu’au travers des imbéciles déités permettant de les instrumentaliser, de les pousser aux pires massacres permanents…

Encore une fois: « le Juif » du mythe sera désigné comme vecteur de cette saloperie correspondant aux visées de la politique internationale instrumentalisant le sionisme et non l’inverse ...(Une fois de plus en désignant "le Juif", ce sera de l'eau au moulin confu-sionite" qui sera amené de la manière la plus nauséabonde qui soit!)Jamais ce qui l’aliène et l’oppose prétendument comme individu  aux autres individus, jamais, ce qu’il pourrait être dans le débat et la métaphysique en tant que mythe à déconstruire, ni même comme moment du dépassement de ce qui est encore, mais seulement comme suppôt de tout ce qu’il y a de pire qui pourtant  est assez bien mondialement partagé.

Le pire était déjà atteint avec la théologie économiste,
avec l’économisme théologisé
se chevauchant réciproquement
sur le dos du monde
« comme Tout »

jusque dans la folie généralisée.

Dans leur ensemble, les religions indistinctement constituent
ces poisons pestilentiels  dont crève l’humanité
________________________________
Le pire pourtant étant bien ce qui reste

Ce qu’on ne dépasse pas pourrit

Tout ce qui pourrit incite au dépassement

 ———————————

Sempiternellement et comme nous le martèle cette vidéo qui ne prend pas de gants: Le complot « juif » contrôlant le monde, « Le juif » maitre du monde, « Le juif » , ce maitre occulte des nations les plus puissantes…« le Juif » ceci et cela….Vieux bobard à la thon…

Anté/complémentaire du même spectacle selon les besoins du moment:

C’est le méchant le « Mueslim » qui tiendra grossièrement lieu de même diable….
(Jamais ces putains d’enfoirés de cathos! Faut Tout de même noter le fait!)
Mais là, cette vidéo n’a rien a envier au vieilles techniques de « Je suis partout » si ce n’est que cette fois ses réalisateurs maitrisent mieux « le falsifier-vrai« , le « vrai » est-il  ainsi de plus en plus visiblement un moment du « faux », et « le faux » l’affirmation tronquée  d’un « vrai » effectivement ignoble qui n’est semble-t-il dénoncé ici qu’à des fins au moins assez troubles  au delà du fait qu’il est indispensable de combattre, de se battre contre  tous les tortionnaires, tous les États,contre tous les fouteurs de guerres,   et  qui emprunte  là très visiblement les formes de la manipulation des sensibilités et des colères fondées que le sionisme aura, dans l’étendue de toute sa stupidité colonisatrice assassine instaurées.
Tout  comme il aura, au service des puissances qui l’ont encouragé et l’emploient, contribué à ruiner, à opposer dans le sang et l’horreur des peuples entiers dressés irrémédiablement les uns contre les autres, à jamais et restera dans la mémoire du XXeme et du XXI siècle une plaie purulente au moins égale à celles que laissèrent le stalinisme et le nazisme dans l'Histoire.!

Le tout en s’appuyant sur l’horreur de la shoah d’hier comme prétexte et réactualisée aujourd’hui avec un cynisme inégalé à l’encontre des Palestiniens.

Et ce ne seront pas de prétendues négociations fantoches sur l’autonomie ou l’  émergence de nouveaux États qui remédieront à cette catastrophe qui rapporte encore bien plus qu’elle ne coûte dans la stratégique gestion d’un troisième conflit mondial qui ne sera jamais que la continuité de ceux qui l’auront précédé.

Les protagonistes du moment risquent bien de le payer très cher: l’addition qui attend tapie dans l’ombre des intérêts économistes internationaux  sera à n’en pas douter des plus sanglante, impitoyable, sans merci.
Pour aussi surprenant que cela soit: ils semblent l’un comme l’autre  (Israéliens/Palestiniens) ne pas même en supposer l’imminence tragique pas plus qu’ils ne sont à même de regarder et critiquer l’infamie déjà accomplie, pas plus que les dirigeants  ne voient ou n’entendent  les peuples qu’ils prétendent respectivement représenter dans un étripage fratricide.

La modernité de « ce principe du monde » sait bien se servir de tous les archaïsmes en ne permettant pas que quiconque s’en affranchisse. Quel qu’en soit le prix!

La particularité du sionisme réalisé est en concentré l’articulation extraordinaire de plusieurs supercheries entre elles, de les opposer les unes aux autres pour mieux les réunir dans un nationalisme religieux  mythique et pseudo ethnique qui sur le fond dépasse  à peu près tout ce qui est dans ce domaine connu.(lire Shlomo Sand à ce propos:http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/SAND/16205)

Israël est bien en ceci le laboratoire réalisé de la fausse conscience et la cause Palestinienne  involontairement, incontournablement dans le monde actuel  son versant contradictoire,  son outil, sa victime  et même à son insu son levier.

Tous deux, idéologiquement, ne se reprochent que de n’être pas les complices du même spectacle ni satisfaits de l’horreur du casting en marche. Sur ce dernier aspect de la contradiction, le sionisme est de ce côté du manche tout à fait disposé à  faire encore plus et mieux dans l’atrocité que tout ce qu’il a déjà pu accomplir jusqu’ici; ce qui est peu dire….

Pendant ce temps-là les Palestiniens trinquent,  souffrent, crèvent, comptent leurs enfants, leurs frères et sœurs, les  morts de tout âge, par centaines et par milliers; Ils sont les otages permanents d’enjeux qui ne sont véritablement pas les leurs.


Le paradoxe de cette vidéo

-On en remarquera le montage suivant davantage les méthodes de ‘intox
que celles de ‘info et surgit comme un écho à la propagande sioniste-.

d’où qu’elle provienne

est sa double-pensée même.

Accompagnant ainsi sans le dépasser ce qu’elle voudrait démontrer

S.
Partager cet article
Repost0

commentaires